RIFVEL

Belgique

France

Québec

Suisse
Accueil

Maltraitance des personnes âgées

Dr A.M. Durocher - Ch. di Pompeo - H. Hubert - Dr F. Pursieux - Pr Ph. Dewailly - Pr A. Durocher

  • 5% des personnes de plus de 65 ans
  • 600 000 personnes en France

Problème probablement sous-évalué

Enquête dans le Nord (1996)

5 sites d’hébergement - 21% hommes - 79% femmes

Nb lits Nb cas Âge moyen % pop étudiée
Population générale 2926 168 81,4+-8,7 5,7
LS 1148 74 81,5+-9,1 6,4
MS 148 9 82,6+-7,9 6,1
Méd 30 0 - -
MR 883 29 81,5+-8 3,3
FL 407 40 79,9+8,4 9,8
SAD 230 16 83,3+-8,3 7,9
URG 80 0 - -

Résultats globaux

168 cas de maltraitance, soit 5,7% de lits ou places

La répartition selon les structures :

Service de longue durée 74 cas soit 44,0% des cas
Service de réadaptation 9 cas soit 5,3% des cas
Médecine gériatrique 0 cas soit 0% des cas
Maison de retraite 29 cas soit 17,2% des cas
Foyer logement 40 cas soit 23,85% des cas
Services de soins à domicile 16 cas soit 9,5% des cas
Services d’accueil et d’urgence 0 cas pour 50 personnes

La déclaration de la maltraitance et le secret professionel

Médecins Infirmières Aides-soignantes Agents des Services Hospitaliers
s’applique 54,2% 69% 61,9% 39,9%
ne s’applique pas 31% 20,8 25,6% 23,8%
cela dépend 5,4% 1,2% 1,2% 1,2%
ne sait pas 0,6% 0% 0,6% 0,6%
sans réponse 8,9% 8,9% 10,7% 34,5%

Le déclarant

Médecin 39,6%
Services sociaux 21,9%
Famille 17,2%
Voisin 5,3%
Police 0,6%
Autres 15,4%

Contexte socioprofessionnel

Victime Conjoint
Ouvrier 31,5% 19,6%
Profession libérale 20,2% 10,6%
Employé 16,1% 8,9%
Inactif 13,1% 7,1%
Ressources 4952 F (830 F - 20 000 F)
Cellule familiale 2,1 enfants - 3,7 petits enfants

Caractéristiques médicales de la personne maltraitée

Troubles psychiques et du comportement 73,2% (n=123)

Impossibilité de gérer ses biens 83,9%
Impossibilité de gérer son argent au quotidien 72,6%
Désorientation temporelle 60,7%
Amnésie des faits récents 55,4%
Colères injustifiées 35,7%
Idées de persécution, de préjudice ou de jalousie 33,3%
Déambulation 21,4%
Hallucinations visuelles 16,7%

Dépendance physique 95,8% (n=161)

La personne âgée :

est incapable de sortir seule 31,5%
n’est pas capable de s’habiller ou de faire sa toilette seule 32,1%
est confinée du lit au fauteuil 28,9%

Auteur principal des mauvais traitements

Il s’agit habituellement de la famille proche (128 cas soit 76,2%)

Enfant 50%
Conjoint 16,7%
Gendre ou belle-fille 7,1%
Fratrie 2,4%
Autre élément de la famille 22,6%

Dans 13,1% des cas, il y a plusieurs auteurs de mauvais traitements chez la même personne.

Violences psychologiques

Elles sont observées 135 fois (80,41% des cas)

Exclusion affective 48,2%
Humiliation 31,4%
Chantage 26,8%
Menaces 22%
Propos injurieux 19,6%
Cruauté mentale 18,5%
Placement autoritaire 16,1%
Non-respect des droits individuels 11,9%
Utilisation du bulletin de vote 3,6%

Violences financières

Elles sont observées 99 fois (58,9% des cas)

Spoliation d’argent 32,1%
Captation de biens 26,2%
Vol 16,1%
Signature 14,9%
Utilisation de la retraite par un tiers 14,9%
Héritage forcé 7,1%

Parmis toutes les catégories socio-professionnelles responsables de violences financières, il s’agit moins souvent de retraités ou d’ouvriers mais plus souvent de chômeurs ou d’inactifs.

Violences physiques

Elles sont observées 44 fois (26,2% des cas)

Coups (echymoses) 17,3%
Cicatrices 5,4%
Sévices sexuels 4,8%
Traces de brûlure 1,8%
Traces de ligotage 1,2%
Abus de médicaments 4,2%
Privation de médicaments 1,8%

Les violences physiques sont significativement plus fréquentes en cas de troubles psychiques (30,1% de violences physiques) qu’en leur absence (10,36% de violences physiques).

Négligences graves

Elles sont observées 61 fois (36,3% des cas)

Concernant l’hygiène 28,4%
Concernant l’alimentation 21,4%
Privation de sortie 13,1%

Quelques citations

Notre société est impitoyable pour les êtres faibles (enfants, femmes, handicapés et personnes âgées).  R. Hugonot

L’homme est le seul animal que l’on puisse parfois conduire à prendre soin de son grand-père.  Léo Simmons 1969

Ce problème est étroitement lié aux tabous, à la honte, à la culpabilité et au refoulement des pensées.  Hydle

© 2019, Réseau Internet Francophone "Vieillir en Liberté"